Blouse blanche pas cher

La blouse blanche est le vêtement de protection le plus ancien et le plus connu. Son origine remonterait au XIXème siècle où elle a été utilisée dans le médical mais aussi l’industrie ou la chimie. On retrouve son utilisation autant chez les médecins que chez les chimistes. Vêtement de travail hautement reconnaissable, la blouse blanche est le s...

La blouse blanche est le vêtement de protection le plus ancien et le plus connu. Son origine remonterait au XIXème siècle où elle a été utilisée dans le médical mais aussi l’industrie ou la chimie. On retrouve son utilisation autant chez les médecins que chez les chimistes. Vêtement de travail hautement reconnaissable, la blouse blanche est le symbole par excellence de la connaissance scientifique. Cependant, c’est avant tout pour ses caractéristiques physiques qu’elle est portée aujourd’hui. En voici quelques exemples.

Détails
Blouse blanche pas cher Il y a 64 produits.
par page
Résultats 1 - 24 sur 64.
Résultats 1 - 24 sur 64.

L’importance de la blouse blanche en chimie

Les scientifiques évoluent dans des environnements avec des risques constants. En chimie, il peut s’agir de brûlures causées par le feu ou par le contact de substances nocives et explosives. La blouse blanche doit être en mesure d’apporter une protection adéquate à ces deux cas de figure.

Pour assurer cette protection, la blouse blanche est constituée de matières résistantes comme le polyester de coton et le 100% coton. Ces matières sont reconnues pour leurs souplesses et leurs légèretés. Elles possèdent d’excellentes résistances aux projections de liquides et aux flammes. Les blouses blanches de chimie sont constituées avec un tissu sergé. Un quadrillage épais qui possède un grammage ultra résistant allant jusqu’à 245gr/m2. Ce grammage lui permet de résister aux liquides les plus corrosifs en n’atteignant pas la peau. Le professionnel a ainsi le temps d’enlever les boutons de pressions de sa blouse et de l’enlever avant que les matières dangereuses n’entrent en contact avec ses vêtements.

La blouse blanche traditionnelle est constituée de manches longues. Pourquoi ? En laboratoire, la protection passe avant tout. Les manches longues protègent les bras des professionnels pendant des expériences à risques ou la manipulation d’objets dangereux. En physique-chimie-laboratoire au lycée, les blouses blanches doivent obligatoirement être à manches longues malgré leurs amplitudes qui gênent les élèves.

Les questions à se poser pour choisir et trouver sa blouse blanche

Quelle utilisation ?

On ne choisit pas sa blouse blanche à la légère ! Est-ce pour un usage hospitalier ? Pour une rentrée des classes ? Des expérimentations en laboratoire ?

Il existe de nombreuses sortes de blouses blanches. Nous vous proposons des modèles longs, courts, à manches longues ou à manches courtes. Une blouse blanche à manches courtes et une taille basse sera idéale pour des esthéticiennes ou des kinésithérapeutes. Sa grande liberté de mouvement facilite les manipulations lors d’auscultations des patients. Les chimistes auront besoin d’une veste longue ample qui protège une grande partie du corps.

Blouse blanche : 100% coton ou polyester de coton ?

Il existe deux matières différentes en confection de blouse blanche : le 100% coton et le polyester de coton.

Le 100% coton est une matière noble, douce et respirante. On le retrouve surtout en milieu médical où il est nécessaire de laver sa blouse blanche à haute température, jusqu’à 90°C. Le polyester de coton est un mélange de coton et de fibres synthétiques. Il peut être composé majoritairement de coton ou bien de polyester. Moins doux que le 100% coton, son épaisseur n’absorbe pas non plus les liquides. Il possède cependant un avantage considérable : il se froisse moins facilement et se lave à moins haute température.

Alors, 100% coton ou polyester de coton pour sa blouse blanche ?

En chimie, le polyester de coton est à privilégier car il possède une meilleure protection contre les acides et les liquides. Une tâche de liquide nocif sur du coton fera un trou dans le vêtement alors qu’il fera une tâche sur du synthétique. Dans le domaine médical, le personnel soignant privilégiera le 100% coton pour son confort ainsi que son lavage à haute température pour détruire les bactéries.

Quelle taille pour ma blouse blanche ?

Le choix de la taille est un critère important dans le choix d’une blouse blanche. Celle-ci varie selon les modèles féminins, masculins ou encore mixtes. De manière générale, les blouses blanches font plus ou moins 112cm. La taille peut aussi varier selon vos préférences. Nous mettons à votre disposition des blouses blanches du 34 à 68/70 (T0 à T9)

Col protecteur ou col ouvert ?

Les blouses blanches se différencient par des cols. Le plus connu est sans nul doute le col tailleur. Col de présentation, il offre un parfait équilibre entre élégance et sécurité. Il est très représenté pour les blouses au lycée. On retrouvera des cols officiers voire mao en chimie laboratoire. Ces cols avec des bandes de propreté et de sécurité protègent le cou des projections de liquides.

Des cols ronds, carré, cache-cœur ou encore col V sont de mises en milieu médical. Ils sont plus ouverts et plus confortables que les cols officier ou mao. La raison ? Les infirmiers et aides-soignants se déplacent beaucoup plus et ont besoin de cols respirants même s’ils sont moins protecteurs.

Comment gérer l’effet blouse blanche ?

N’avez-vous jamais ressenti une certaine anxiété en présence d’un médecin en blouse blanche ? Votre rythme cardiaque augmente, votre pression artérielle également mais vous ne savez pas réellement pourquoi. Ce phénomène psychologique inconscient est appelé « phénomène de la blouse blanche » fausse les chiffres et donc l’interprétation du médecin. Comment éviter ou du moins éviter cet état de stress?

Du côté des médecins et des hôpitaux, l’accent a été mis sur l’accueil des patients mais aussi sur les tenues. Les blouses blanches se sont parées de liserés de couleur pour donner confiance et rassurer les patients. Il n’est plus rare de trouver des blouses uniquement blanches. Même si elle reste la couleur principale, le col, les manches et les poches se parent de couleurs apaisantes comme le vert, l’orange ou le bleu ciel.

L’effet blouse blanche peut aussi être soigné par le patient lui-même. Des tests réalisés chez soi sans facteurs extérieurs permettent de connaître les valeurs de base. Elles seront forcément plus élevées en présence d’un professionnel en blouse blanche. Des rendez-vous réguliers en hôpital ou chez son médecin traitant limitent aussi cet effet psychologique.